mercredi 25 avril 2018

Amalia - Daryl Delight

Quatrième de couverture

Amalia se rend au manoir des rêves pour y retrouver Daniel, son mari. Un lieu qu'ils connaissent puisqu'ils y ont passé leur nuit de noces dix ans auparavant. Bien avant que les disputes ne deviennent la routine dans leur couple et qu'ils décident de faire une pause. Ils s'y retrouvent pour tenter une réconciliation. Et même si l'orage et la pluie décident de lui pourrir le week-end, Amalia compte bien régler ses comptes avant de laisser Daniel poser à nouveau les mains sur elle. Malheureusement, le naturel de son mari manipulateur revient au galop et une dispute éclate. Dans la tourmente, Amalia l'assassine accidentellement. Prise de panique, elle va tout faire pour élaborer un stratagème et se débarrasser des preuves. Mais une fois revenue dans la chambre, alors que tout semble se dérouler parfaitement, Amalia découvre que le cadavre a disparu... Rêve ? Folie ? Manipulation ? Le cauchemar ne fait que commencer.

Mon avis

J'ai aimé cette histoire ... un livre court, 207 pages, que j'ai pu lire rapidement, je suis donc restée du début à la fin dans cette ambiance un peu oppressante ...

Amalia et son mari doivent se retrouver dans le manoir où ils ont passé il y a 10 ans de ça leur nuit de noces ...  Ce rendez-vous à pour but de tenter de les réconcilier. Lorsqu'Amalia arrive, elle apprend qu'ils seront les seuls locataires pour le week-end, seront donc présents dans le manoir : le couple Amalia et Daniel son mari, Miss Nielsen, petite vieille à l'air gentil qui prend soin de ses locataires, Bruce son époux qui trouve Amalia à son goût et Chad son fils ...ce dernier est un peu flippant ... Tout aurait pu bien se passer  mais c'est sans compter sur l'attitude du mari, une dispute éclate et Amalia tue son mari accidentellement ... Elle ne sait que faire ? finalement elle part creuser un trou dans la forêt et à son retour le corps de son mari a disparu ... Amalia deviendrait-elle folle ? a-t-elle réellement tuer Daniel ou son imagination lui joue-t-il des tours ? et ce qu'elle voit ce sont des hallucinations ou la vérité ? 

Cette histoire est un huis-clos où nous allons de surprise en surprise. Une histoire à la fin surprenante ... Laissez vous tenter ....

dimanche 22 avril 2018

L'eau de rose - Laurence Martin

Quatrième de couverture

À la sortie d'un cimetière, une femme meurt dans les bras de Rose et lui confie son carnet...
« Elle me pointe un petit carnet qui gît le long du caniveau et murmure :
- Dites-leur pour moi que je les aime.
Je demande :
- À qui ?
Elle convulse.
Je pleure.
- À qui ?
Elle est partie.
La femme qui sortait du cimetière est venue mourir dans mes bras... Je souffle « Je le leur dirai » comme une promesse indestructible.
Rose ne sait pas que cette promesse va bouleverser son existence.

Au fil des pages de ce carnet, elle remettra en question sa solitude. Elle ira chercher ses réponses, contestera les lois familiales qui érigent le silence sur sa mère disparue il y a vingt ans. Elle apprendra combien la vie peut être belle et l’amour un nouveau départ.
Mais, quand l’adversité s’entête, la peur reprend parfois ses droits et la mort ses prérogatives.
Rose trouvera-t-elle sa vérité ? Osera-t-elle enfin le bonheur ? »

Mon avis

Rose est une femme sensible qui aime la solitude. Un jour une femme qui s'appelle Victoire va mourir dans ses bras mais avant ça elle va lui confier son carnet et lui dira une seule phrase "Dites leur pour moi que je les aime" Rose va lui faire la promesse de le faire ...

Rose est une femme blessée qui a perdu sa mère quand elle n'avait que 2 ans dans des circonstances qu'elle ignore depuis elle fait des cauchemars récurrents ... Le livre parle de deuil, de secrets et de leurs conséquences ...

Rose s'est forgée une carapace, les gens elle préfère les ignorer, les tenir à l'écart pour ne pas souffrir, pour ne pas être déçue, de peur de les perdre aussi car petite elle n'a pas cru avoir mérité l'amour de son père qui était souvent absent  mais aussi autoritaire "alors comment pouvoir prétendre à l'amour des autres" ? comment aimer les autres ? Comment éviter la peur d'être rejetée ?
Mais cette promesse qu'elle a fait à Victoire va la faire changer, surpasser ses peurs et commencer à avancer dans la vie et c'est émouvant ...

J'ai passé un agréable moment de lecture, Rose m'a touchée, émue, je me suis un peu retrouvée dans sa façon d'agir ... C'est superbement bien écrit, c'est poétique, c'est doux et délicat ...


Une phrase que j'ai retenue ..."Aimer, c'est la seule raison qui fait que la vie soit vécue"

mardi 17 avril 2018

Une coccinelle dans le coeur - Angie Le Gac

Quatrième de couverture

Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine.
Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur.
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie en a décidé autrement. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité.
Entre romance et drame, découvrez l’histoire d’Elena

Mon avis

J'ai aimé le titre du livre c'est ce qui m'a tout d'abord attirée ...Le prologue m'a fortement intriguée ...
C'est une très jolie histoire, j'ai beaucoup aimé, rapidement lue car véritable page-turner, en une journée c'était fait, j'ai passé un excellent moment de lecture. C'est un coup de coeur

Elena est jeune et belle, elle est mannequin mais un jour sa vie bascule, elle est hospitalisée en hôpital psychiatrique où on lui diagnostiquera sa bipolarité. J'ai reconnu très vite les signes de cette maladie au fil de l'histoire mais ça ne m'a pas dérangée du tout car je me suis attachée à elle, tout au long du roman j'ai vécu au rythme d'Elena avec ses hauts et ses bas, j'ai ressenti sa détresse dans les moments difficiles, j'ai vécu ses hallucinations, sa joie, sa tristesse, ses colères ...  Elena est si attachante, elle est tellement forte mais aussi tellement fragile parfois et tellement courageuse ... J'ai trouvé que la maladie était vraiment bien décrite ....
J'ai aimé suivre son histoire année par année sur 10 ans de sa vie car Elena tient un espèce de journal ...
Ce roman est aussi une belle histoire d'amour où on parlera d'une coccinelle mais je vous laisse découvrir par vous même pourquoi ...


jeudi 12 avril 2018

Abandonnée - Christelle Colpaert Soufflet

Quatrième de couverture

Faustine Béliche, architecte de talent et globe-trotteur à ses heures, sillonne le monde à la recherche de sites abandonnés.
De ces voyages postés sur un blog, est née la volonté d'un éditeur, Jonah Lombardi, de publier les sombres escapades de la jeune femme. Au détour d'une recherche sur le net, l'auteure découvre une demeure. Abandonnée depuis plus de vingt ans, celle-ci affole la toile. Faustine en tombe sous le charme. Vouée à la démolition, la jeune femme ne le supporte pas et décide de l'acheter, malgré les rumeurs. Beaucoup ont essayé de percer son mystère; ils ont fui. Certains ont essayé de la rénover; ils sont morts.
Faustine Béliche sera-t-elle la bienvenue dans cette maison au passé trouble?

Mon avis

L'auteure dit "Lecteurs, laissez la fenêtre de votre esprit ouverte car c'est par là que vous devez voir le monde", ce n'est pas à première vue le genre de lecture que j'affectionne, alors j'ai laissé la fenêtre de mon esprit ouverte, au fil de ma lecture elle était de plus en plus ouverte et j'ai adoré, j'ai lu ce livre presque d'une traite, impossible de le lâcher en tout cas j'ai passé ma journée de dimanche à le lire ...

Faustine s'est achetée une maison délabrée, connue pour être l'une des maisons hantées des Hauts de France, une demeure abandonnée depuis plus de 20 ans ... Tiens Hauts de France ... une raison supplémentaire pour moi de lire ce livre :-)

Faustine aime le paranormal et retaper cette maison ne lui fait pas peur. Elle croit aux fantômes, au Bien et au Mal donc aux démons et aux anges, elle ne va pas être déçue ... bien sûr des événements vont avoir lieu mais sa façon de les gérer est intéressante faut dire qu'elle n'a pas froid aux yeux.
L'histoire de ces "esprits" est aussi intéressante, prenante, on finit par avoir de l'affection pour certains, par comprendre autant les gentils que les méchants par ce que bien sur tout ça est lié à un passé difficile d'une époque pas si lointaine que ça ...

Je n'aime pas avoir peur et ça tombe bien je n'ai pas été effrayée sans doute aussi parce que j'ai lu ce livre en journée ... ouf c'était ma grande crainte.

Ce que je retiens de cette histoire c'est que j'ai passé un excellent moment en compagnie de Faustine mais aussi de son compagnon "Jonah" avec qui elle vit une histoire d'amour hors norme ...

Je conseille donc ce livre et je vais me laisser tenter par un autre livre de cette auteure et pourquoi pas "le Manoir aux Chimères" ?

lundi 9 avril 2018

Après la neige - Cetro

Quatrième de couverture

Maximilien Devot n'est plus, depuis bien des années.
Ne reste que Max, dealer éduqué et moderne, craint et redouté à défaut d'être respectable et respecté.
Sans scrupules ni regrets, épaulé par Fabio, son associé, il règne sur une partie de la ville d'une batte de fer et de la main des affaires, et entend conserver le haut du pavé.
Entre camés et prostituées, habitants sans avenir ni projets, dans ces rues jonchées de seringues et de capotes usagées, souffle un hiver mordant de cruauté.
Dans cette crasse organisée ne poussent plus que malheur et inhumanité.
Seule une personne dans ce quartier, rescapée de ce naufrage généralisé, semble avoir toujours pied, ne pas sombrer dans cet océan de misère sociale et humaine, et ne pas se préoccuper des activités de Max et de Fabio le déjanté.
Une vieille personne. Droite en dépit du poids des années, droite malgré ce monde qui s'effondre et se dérobe sous ses pieds.
Une rencontre dont Max ne pouvait soupçonner l'importance.
Un simple regard échangé qui va dès lors le hanter et l'obséder.
Qu'est-ce qui anime cette vieille femme ?


Mon avis

Oh la la, encore un coup de coeur ... Une histoire magnifique même si les personnages sont des petits voyous, des dealers etc .... car finalement certains en sont là parce qu'ils n'ont pas vraiment eu le choix et d'autres parce qu'ils ne trouvaient pas chez eux l'amour dont ils avaient besoin pour rester dans le droit chemin ...

Max et son ami Fabio sont des trafiquants de drogue, ils sont craints par la population mais aussi par les groupes rivaux oui mais jusqu'à quand ?

Un jour Max croise le chemin d'une petite mamie du nom de Mariejo, il se demande pourquoi il est attirée par elle, elle qui n'est rien qu'une petite vieille qui nourrit les chats du quartier ... tout ce qu'il sait d'elle c'est que son petit fils est mort d'une overdose ... finalement est-ce que Max ne se sent pas un peu coupable ? Un jour ils vont se rencontrer et se parler, vont-ils s'apprécier ? se craindre  ? s'aimer ? se respecter ? sans doute un peu de tout ça ...

J'ai beaucoup aimé Mariejo, cette petite mamie qui croit à la rédemption, qui essaye de faire le bien autour d'elle, elle m'a remuée les tripes plus d'une fois et elle m'a fait pleurer ...

J'aime toujours autant la plume de Cetro, c'est toujours un mélange de scènes dramatiques qui émeuvent, de dialogues percutants avec des mots rigolos,  et imagés, j'adore ...

J'étais très attachée aux personnages et refermer le livre était un crève-coeur ... vivement le prochain Cetro ...

mercredi 4 avril 2018

Tous pour Boilt

Quatrième de couverture

Ce recueil est solidaire ! Tous les bénéfices des ventes sont entièrement reversés à la petite Boilt et sa famille. Le Collectif The Big Challenge est un groupe d'écriture sur Facebook. Avec Denis Werbrouck, Valérie Mas, Iona Louis, Frédérique Hoy, Mélanie Taquet; Catherine Lang, Mathieu Nicod, Magali Cervantès, Guillaume Lecler, Vanaly Nomain; Ingrid Morel, Franck Driancourt, Lucas Leverger, Sophie Daniele, Max Alaric, Caroline Plouffe, Alex Red, Frédéric Brusson, Christian Guillerme, Davina, Alice Quinn, Ophélie Canuel, Sophie Ruaud, Brian Merrant, Damien Claire, Lynda Guillemaud, Murielle Lucie Clément, Kiahara Nour, James Osmont, Nelly Topscher, Katia Roumy, Sylvain Dubois, Cindy Costes, Virginie Riauté, Isabelle Piraux, Cetro, Marilyse Trécourt, Aurélie Chateaux-Martin, Laure Malaprade, Catherine Choupin, Jean-Philippe Touzeau, Marine Stengel, Ionae Griess , Kateline Mawet, MariDelle, Jon Ho, Anne Andrée-Roche, Jo Rouxinol, Pascale Rault-Delmas, Isabelle Lacaton, Bertrand Môgendre, Alice Weird, Azel Bury. Ce recueil est né dans l'urgence, en quelques jours seulement. C'est un petit miracle en soi. Si vous lisez ces lignes c'est que vous faites partie de ce miracle. Les 53 textes divers que vous allez lire n'ont rien à voir avec l'histoire de Boilt, évidemment, mais ils ont été écrits avec talent et ont été donnés avec générosité par 53 auteurs, confirmés ou débutants, en tout cas concernés. Merci d'accueillir cet ouvrage avec espoir et bienveillance, merci d'en parler autour de vous, car nous avons peu de temps. On compte sur vous ! Tous pour Boilt ! Un grand merci à tous les auteurs présents dans ce recueil ! L'histoire de Boilt : LADDASAWAI Sassimaporn, dit « Boilt » est née à Surin (Esarn – Thailande ) Un mois après sa naissance, Boilt a brûlé dans son berceau, lors d'un incendie accidentel qui a ravagé la maison de ses parents. Celle-ci a besoin d’aller en France pour subir de multiples interventions chirurgicales, dans le but de lui reconstruire une main et un visage, détruit par le feu peu de temps après sa naissance. Elle a aujourd’hui bientôt 10 ans.

Mon avis

Voilà tout est dit plus haut, j'ai acheté ce livre pour faire un geste Solidaire, ça m'a permis de découvrir d'"autres auteurs et une nouvelle c'est vite lue, parfait lorsqu'on a un petit moment de libre ...

lundi 2 avril 2018

La lueur - Alexis Arend

Quatrième de couverture

Tout aurait pu s’avérer idyllique pour Jared et Amanda Lynch : des vacances en amoureux dans un endroit sublime, un lotissement des plus agréables au Mont Baker-Snoqualmie, dans l’État de Washington, et une chaleureuse communauté d’estivants.
Oui, tout s’annonçait parfait…
… jusqu’à l’apparition de cette lueur étrange dans le ciel. Une lueur incandescente, forte d’une aura fascinante.
C’est alors que tout bascule pour Jared et les autres. Soudain, surviennent des événements impensables, des événements plongeant cette paisible communauté dans la stupeur et le désarroi…
Oui, mais cette lueur n’est-elle pas là pour une bonne raison ?
N’y a-t-il pas, derrière sa lumière envoûtante, un incroyable message, une inestimable révélation ?


Mon avis

Je remercie Alexis Arend de m'avoir permis de lire ce livre en avant-première. C'est toujours un peu stressant et si je n'aimais pas l'histoire ?

Bref, je l'ai lu quand même :-) et j'ai aimé, ouf.

Jared et Amanda Lynch partent en vacances dans un lieu qui devait être paradisiaque ... Mais une lueur apparaît dans le ciel et des évènements bizarres ont lieu et tout doucement au fil de l'histoire des disparitions vont avoir lieu... que se passe-t-il donc dans ce village ? 

J'ai rapidement voulu connaître la suite, presque impossible pour moi de lâcher le livre. Les personnages sont très bien décrits et l'environnement l'est tout autant, le petit village de Pine Creek, je le visualisais très bien, ce qui donne une force supplémentaire au roman lors des événements particuliers qui vont avoir lieu ...   j'ai bien entendu cherché des explications aux évènements et plus j'avançais plus je me perdais et je me sentais comme après un rêve quand on se réveille et qu'on essaye de se souvenir de certains évènements, des détails qui avaient l'air d'être si réels et lentement mes impressions s’évanouissaient et me laissais dans un état second, un peu perdue ... et c'est cela aussi qui m'a fait aimer le livre ...

Alors quelle est cette lueur, d'où provient-elle ? Quand vous l'apprendrez vous serez surpris :-) pas un moment je n'ai pensé à cette éventualité ... La  fin est surprenante et nous pousse à réfléchir ...

samedi 31 mars 2018

Quoi qui n'y a dans ma PAL fin Mars


💖💖💖💖💖💖 = méga coup de coeur (le premier de tous les coups de coeur) va falloir faire fort pour détroner "Entre deux mondes" d'Olivier Norek
💖💖💖💖💖 = coup de coeur
💖💖💖💖 = manque juste une bricole pour que ce soit un coup de coeur
💖💖💖 = J'ai aimé, j'ai passé un bon moment
💖💖 = Je n'ai pas aimé
💖 = J'ai abandonné


Livres lus en mars

Comme un phare dans la tourmente - Wendall Utroi 💖💖💖💖💖
Après la neige - Cetro 💖💖💖💖

Moi, smartphone ce héros 2 💖💖💖💖
En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut 💖💖💖💖
Je me souviens de toi - Cédric Charles Antoine 💖💖💖
Les silences - Amélie Antoine  💖💖💖
La lueur - Alexis Arend 💖💖💖
Boréal - Sonja Delzongle 💖💖
Un jour d'avance - Matthieu Biasotto 💖💖
7/13 - Jacques Saussey 💖 je le reprendrai certainement plus tard
Téléski qui croyait prendre - Florian P. Dennisson 💖
Orphelin - Léonel Oussam  💖
Les nids de Van Gogh - Evelyne Larcher  💖

Les livres d'auteurs indépendants et quelques édités qui ont agrandi ma PAL durant ce mois

7/13 - Jacques Saussey
Moi, smartphone ce héros 2 
Les silences - Amélie Antoine 
Orphelin - Léonel Houssam
Boréal - Sonja Delzongle
Les nids de Van Gogh - Evelyne Larcher 
Comme un phare dans la tourmente - Wendall Utroi

La lueur - Alexis Arend
Après la neige - Cetro

- L'enjeu - Wendall Utroi
- Une coccinelle dans le coeur - Angie Le Gac
- L'eau de Rose - Laurence Martin (en cours)


Et les autres romans d'auteurs indépendants (qui diminue tout doucement)

- Un jour d'avance - Matthieu Biasotto
- Tous pour Boilt
- Charly le commencement - Cédric Péron
- Charly - la traque - Cédric Péron
- L'auréole des condamnés - Lionel Behra
- Souviens toi de rose - Isabelle Rozeen-Mari
- Harem - Aztèques - Eric Costa
- Les hommes-charbon - tome 1 - Laurence Orsini
- Le sanctuaire d'ombos - Damien Leban
- Les héritiers des ténèbres - Damien Leban
- Bill de Chris Loseus
- A corps et à cœurs - Rose Morvan
- Bill de Chris Loseus
- Parfois on tombe - Solène Bakowski
- Tout le monde connaît Lola
- Au delà des tours - Anaïs W.
- Debolis Héyavé - Anaïs W.
- Instant - Ludivine Delaune
- Knysna - O. Nadaco
- Le psy, le caniche et moi - Elisabeth Nihous
- Je me souviens de toi - Cédric Charles Antoine
- Une Ex - Gina Dimitri
- INsoumission - Gina Dimitri
- Sa chose - Gina Dimitri
- L'ombre - Luca Tathieazym
- Le bois aux papillons - Sandrine Pialat
- Les lettres de l'ane Cetro - Cetro
- Souviens-toi en 1450 - Valérie Mas
- Jamais plus - Colleen Hoover
- Charade - Laurent Loison
- Heaven's road - Alexis Arend
- Buczo - Loana Hoarau
- La jupe écossaise - Lise Delukas
- Fidèle au poste - Amélie Antoine
- Orphelin de pairs - Cetro
- Orisha song - Azel Bury
- Au nom de l'art - Cetro
- Au nom de la vie - Cetro
- Extraction (la naissance) - Tony Perrault
- Extraction (La résurrection) - Tony Perrault
- Maintenant et à jamais - Audrey Martine
- IVM 1 - Katia Campagne
- IVM 2 - Katia Campagne
- Chicago Requiem - Carine Foulon
- Théo ou le pouvoir de dieu - Serio Luis
- Espoir, sors-moi du noir - Brian B. Merrant
- Emulsion : au delà du visible - Vanaly Nomain
- Gourmandise de noël - Amélie B
- Droit dans le mur - Nick Gardel
- Le bruit dans ma tête - Nick Gardel
- Les liaisons presque dangereuses - Luc Doyelle
- Elle et lui - Angela Ilie
- Sans existence et sans nom - Cetro


Et les autres qui sont encore là ...

- Une bonne raison de tuer - Philippe Besson
- La dernière lettre de son amant - Jojo Moyes
- Pretty girl - Karin Slaughter
- Nager dans les étoiles - Kanishk Tharoor
- Une si jolie petite fille - Gitta Sereni
- Un goût de cannelle et d'espoir - Sarah McCoy
- Un parfum d'encre et de liberté - Sarah McCoy
- La femme du gardien du zoo - Diane Ackerman
- Des noeuds d'acier - Sandrine Colllette
- Un vrai jeu d'enfant - François Xavier Dillard
- Rendez-vous au cupcake café - Jenny Colgan
- La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan
- La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan
- Une bonne intention - Solène Bakowski
- L'homme au manteau noir - Diane Setterfield
- Le retour de Jules - Didier Van Cauwelaert
- Le journal intime d'un arbre - Didier Van Cauwelaert
- 1984 - George Orwell
- Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie - Virginie Grimaldi
- Rêver - Franck Thilliez
- Sharko - Franck Thilliez
- L'affaire Isobel Vine - Tony Cavanaugh
- Et tu trouveras le trésor qui dort en toi - Laurent Gounelle
- L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle
- Les Dieux voyagent toujours incognito - Laurent Gounelle
- L'affaire Léon Sadorski - Romain Slocombe
- Une forêt obscure - Fabio M Mitchelli
- Le plus petit baiser jamais recensé - Mathias Malzieu
- La prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours
- Les élus - Sem Steve Sandber
- Le loup peint - Jaques Saussey
- Le cas Jack spark - Victor Dixen
- L'amie prodigieuse - Helena Ferrente
- Au bonheur du matin - Marie-Paule Armand
- Miniaturiste - Jessie Burton
- Les filles du lion - Jessie Burton
- Le diable est dans les détails - Leila Slimani
- Les jours meilleurs - Cecelia Ahern
- Traquée - Rebecca Kean
- Entretien avec un vampire - Anne Rice (déjà lu mais j'ai envie de reprendre toute la série)
- Un dernier mot avant de partir - Cédric Castagné
- Vol pour Kidney - Franck Thilliez

vendredi 30 mars 2018

Comme un phare dans la tourmente - Wendall Utroi

Quatrième de couverture

Au soir de sa vie, Martial, paysan bourru, se remémore le parcours jalonné d’embûches de ses quinze dernières années. Notre vie d’adulte se façonne dans les premières années de notre enfance. Lorsque l’on évoque notre passé, il nous revient le souvenir d’un parent, d’une mamie, que l’on porte dans son cœur, et qui nous a soutenu dans cette étape délicate.
Voici l'histoire de Martial et celle de son petit-fils Antoine, qui, au travers des tourments d’une famille qui se consume et se déchire, vont apprendre à se connaître, et à s’aimer. Un récit intime, peuplé d’émotions, de joies et de chagrins, de peurs et d’amours qui parsèment nos mémoires d’enfants.

Une histoire qui ne vous laissera pas insensible.

Mon avis

J'ai adoré ce livre, un coup de cœur. C'est le deuxième livre que je lis de cet auteur et c'est sûr je lirai les suivants ... J'ai vraiment de nouveau passé un super bon moment de lecture, ce roman est beau et superbement bien écrit.

C'est une histoire émouvante d'une famille comme on peut en croiser tous les jours ou presque sauf que dans cette famille tout n'est pas tout beau tout rose. Dans ce roman, il y a un petit papi comme je les aime, bourru à l'extérieur mais avec tant d'amour à l'intérieur, c'est mon personnage préféré, j'ai beaucoup de tendresse pour ce genre de personne.

Ce livre tourne principalement autour de Martial qui est comme un phare dans la tempête celui qui tient bon et qui montre le chemin, parce que tempête il y aura.
Son petit fils Antoine, petit enfant qui va vivre dès son plus jeune âge des choses qu'un petit garçon ne devrait pas vivre et qui a besoin d'un regard bienveillant pour bien grandir, ce regard que chaque enfant a besoin pour bien se construire, pour avoir confiance en soi et devenir une bonne personne pour avancer dans la vie quelques soient les pièges que certains mettront sur le chemin.
Il y a aussi Mylène, la fille de Martial qui croit en l'amour et Alex son époux qui est violent et aussi addict aux jeux. J'aurais aimé secouer l'une et baffer l'autre mais Martial agira de manière différente ...
Il y a les parents d'Alex qui ont si peu de valeurs et pensent que tout peut s'acheter avec de l'argent même l'amour ....
Il y a l'employée de Martial mais néanmoins amie qui lui est toute dévouée, une gentille personne, je l'aime beaucoup aussi.
Et il y a les animaux de la ferme, chien compris, ces petites bêtes qui nous apportent tant de bien quand tout va mal.

Tous les personnages sont attachants sauf un, vous vous doutez déjà duquel mais je vous laisse le découvrir en lisant cette histoire, pour lui je n'avais que dégoût et colère. Il ne faut bien souvent pas beaucoup de monde pour foutre en l'air une vie qui aurait pu être merveilleuse ...

J'ai souvent eu les larmes aux yeux et cela très vite dès le début du roman tellement certaines scènes étaient émouvantes mais j'ai eu aussi des moments où j'ai souri, où mon cœur était plus léger porté par l'amour de Martial et l’insouciance d'Antoine qui avait de jolis mots pour s'exprimer et qui étaient heureux ensemble, j'entends encore leurs rires ...

Plusieurs thème sont abordés dans ce livre, la solitude, l'amitié, la maltraitance, les violences conjugales mais aussi l'amour inconditionnelle d'un père pour sa fille, son petit fils ...

Je quitte avec regret les personnages de ce livre et j'attends le prochain roman avec impatience. 



lundi 26 mars 2018

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

Quatrième de couverture

Devant leur petit garçon, ils dansent sur "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Mon avis

C'est une collègue qui m'a parlée de ce livre, je ne connaissais pas l'auteur et n'avais jamais entendu parler de ce livre, elle m'a mis l'eau à la bouche et j'ai sauté le pas et bien m'en a pris ...

J'ai beaucoup aimé ce livre, c'est une histoire d'amour, une jolie histoire d'amour pas du tout gnan gnan. C'est plein de petites folies, de poésie, c'est drôle, c'est tendre mais tant d'amour ne peut qu'émouvoir car toutes les fantaisies de la famille cachent quelque chose de dramatique....

J'ai passé un excellent moment de lecture, pas une seconde d'ennui. C'est un roman court, écrit simplement mais avec des mots qui touchent. Je trouve que c'est une super belle histoire d'amour, elle donnerait presque envie de la vivre si elle n'était pas si tragique. J'ai aimé la folie de chaque personnage, folie plus ou moins marquée de cette famille extravagante, j'ai eu beaucoup de sympathie pour chaque personne, je me suis attachée à eux ... C'est un livre que je vous conseille de lire, un coup de coeur pour moi




dimanche 25 mars 2018

Salon Polar Lens 2018

Une fois n'est pas coutume, je suis allée à un salon du livre avec Christelle une collègue, les salons du livre ce n'est pas ma tasse de thé parce que j'ai horreur du monde mais là je ne regrette absolument pas d'y être allée et puis il y avait Mr Norek ... alors ....
Les auteurs sont accessibles et vraiment très sympathiques ... et une fois n'est pas coutume non plus vous aurez des photos de moi ... en bonne compagnie :-)


Tout d'abord, nous sommes allées voir Karine Giebel et j'ai craqué sur son dernier livre "Toutes blessent, la dernière tue"




 Et puis surtout, celui pour qui j'étais venue en priorité : le grand "Olivier Norek"  pour son dernier livre que j'ai tant aimé et que je recommande +++ "Entre deux mondes" il va être dur à détrôner de la première place dans mon cœur pour cette année 2018





et puis de loin, j'ai vu Sonja Delzongle






Et d'un peu plus près parce que Christelle lui a acheté un livre, Franck Thilliez


J'ai vraiment passé un excellent après midi, j'y retournerai sans doute l'année prochaine ...