mercredi 21 juin 2017

Quelqu'un à qui parler - Cyril Massarotto


Quatrième de couverture


Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu'il n'a personne à qui parler. Soudain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu. 

Tiens, et s'il appelait ? À sa grande surprise, quelqu'un décroche. Et pas n'importe qui : c'est à lui-même, âgé de dix ans, qu'il est en train de parler ! Mais que dire à l'enfant que l'on était vingt-cinq ans plus tôt ? 

Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s'interroger : l'enfant que j'étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-il vraiment envie de devenir l'adulte que je suis aujourd'hui ? Ne l'ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ? 

Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin ! 

Mon avis


J'ai aimé ce bouquin. C'est une histoire simple, Samuel va un jour composer le numéro de téléphone de son enfance et il va tomber sur lui quand il était petit. On suit l'évolution de Samuel au fil des jours où des choses vont changer mais subtilement. Je me suis aussi posée la question et moi, si j'appelais à mon ancien numéro et que je tombais sur moi petite, qu'est ce que j'aimerai me dire ? J'ai bien quelques idées mais le passé étant ce qu'il est, je ne peux rien faire par contre cette histoire nous fait plonger tout de même dans nos rêves d'enfant, par petits flashback on se revoit à cette époque, on se rappelle des choses tapies au fond de notre mémoire et c'est juste magique. C'est une histoire qui m'a un peu émue et j'ai souri bien des fois au rappel de certains souvenirs.


J'aime cette citation : "Il n'est jamais trop tard pour bâtir quelque chose de neuf; surtout si ce quelque chose, c'est soi-même. Car on ne reconstruit jamais mieux une maison qu'autour des murs que l'on connaît déjà."

lundi 19 juin 2017

C'est lundi, que lisez-vous ?

Le principe de ce rendez-vous hebdomadaire est assez simple. Il suffit de répondre tous les lundis aux trois questions suivantes :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  •  Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • Que vais-je lire ensuite ?
Qu'ai-je lu la semaine passée ? La délicatesse du homard de Laure Manel, La méthode simple pour perdre du poids tout de suite d'Allen Carr, 

Que suis-je entrain de lire en ce moment ? Le cri de Nicolas Beuglet

Que vais-je lire ensuite ? bonne question ... je ne sais pas, je verrai ça une fois le cri terminé soit ce sera un autre thriller, soit un classique, soit un roman ...

dimanche 18 juin 2017

La méthode simple pour perdre du poids tout de suite - Allen Carr


Quatrième de couverture

Enfin une méthode simple, efficace et équilibrée pour perdre vos kilos superflus ! Le programme mis au point par Allen Carr vous permettra, sans obligations ni interdits, de mincir en vous laissant guider par votre appétit et vos envies tout en rééduquant votre goût.
Des principes de bons sens pour une alimentation plus saine !

Mon avis

Mon avis est mitigé ... il est dit que grâce à ce programme nous allons pouvoir manger nos mets favoris ... oui mais des légumes et des fruits, ça je savais déjà, adieu viande, fromage, yaourt, oeufs, poissons, chocolat, café, gratins ..... 
Il part du principe aussi que faire du sport demande à ce que l'on mange plus de calories afin de palier à la dépense et que donc il n'est pas obligatoire de faire du sport pour mincir parce que quoi qu'il arrive on mangera plus, il suffit juste de manger les calories en fonction de ce que l'on dépense ... seulement quand on a du poids à perdre le fait de bouger et de manger moins aide à mincir grandement. Je n'imagine pas mincir sans me bouger plus ... ce n'est qu'une fois avoir atteins le poids de forme que l'on peut éventuellement suivre ce principe. 
Faire l'économie du remords et de la culpabilité, je suis d'accord avec ça car ça renforce l'impression de punition. 
Il dit aussi qu'il faut suivre notre instinct mais je trouve que c'est contradictoire avec ce qu'il dit sur le fait qu'il ne faut pas manger de viande parce que nous ne sommes pas programmés pour ça seulement le premier homme qui a commencé à en manger a bien dû se servir de son instinct pour savoir si c'était bon ou pas. J'aimerai un jour manger moins de viande mais je ne suis pas sure que d'arrêter d'en manger est bon pour la santé. 
Il dit aussi que l'on n'est pas programmé pour manger des aliments tels que le lait ou le fromage, je veux bien avoir l'esprit ouvert mais je ne suis pas sure non plus que ce soit vrai alors j'ai peut être été conditionnée pour le croire mais combien de légumes et de fruits doit-on manger pour avoir le taux de calcium nécessaire ?
Je suis d'accord avec lui quand il dit que le sucre raffiné est mauvais pour la santé que l'on en trouve dans tous les plats préparés industriellement et qu'il faut donc les bannir le plus possible de notre alimentation. 
D'accord aussi sur le fait qu'il faut apprendre à rééduquer notre goût et se laisser guider par notre appétit. Mais manger sainement doit-il passer par l'absence de produits alléchants ? Je n'ai pas trouvé de véritables solutions dans ce livre mais il donne quelques pistes pour mieux manger et finalement perdre du poids. Un mix de ce que je fais et de ce que j'ai lu devrais faire l'affaire ...

vendredi 16 juin 2017

La délicatesse du homard - Laure Manel


Quatrième de couverture

Derrière la carapace, il y a une délicatesse subtile et insoupçonnée 

François, directeur d'un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d'une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d'un rocher. Plutôt que d'appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l'inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare s'appeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l'autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s'apprivoisant s'apaise, leur carapace peine à se fendre... 
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ? 

Mon avis

J'ai beaucoup aimé, au début on ne sait pas ce qui s'est passé dans la vie de l'un et dans la vie de l'autre mais c'est on sent bien que c'est quelque chose de grave, au fil de la lecture on finit pas s'attacher à ses êtres meurtris que sont Elsa et François. Ils se dévoilent petit à petit au fil des chapitres et on les aime pour ce qu'ils sont. Elsa est une jeune femme déprimée qui s'est refermée sur elle et qui va s'ouvrir peu à peu au contact et à la patience de François. François a ses propres blessures, ses propres secrets ...
La lecture est simple, fluide, les phrases sont courtes ce qui donne un rythme et une atmosphère particulière. J'ai versé ma petite larme, c'est une histoire touchante et si bien racontée, le petit bémol c'est que je m'attendais un peu à recevoir une grosse claque à la fin du roman, le truc qui m'aurait fait éclater en sanglots tellement l'émotion aurait été forte, ça n'a pas été le cas mais il ressort de cette histoire un côté positif qui fait du bien.

mardi 13 juin 2017

La menace - S.K Tremayne


Quatrième de couverture

Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n'en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l'affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l'Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine. 
Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l'avenir et niant certaines réalités.Qu'est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu'elle mourra à Noël... 

Mon avis

Mouai, je n'ai pas trouvé le roman génial, surtout le début du bouquin, j'aurai aimé que le profil psychologique de Rachel soit doucement dévoilé dès le début, idem pour le petit Jamie. Je n'ai pas senti l'angoisse monter crescendo, le début est long, des descriptions qui me semble inutile, le milieu est un peu creux aussi, il ne se passe pas grand chose, le rythme s'accélère et l'angoisse monte enfin vers la fin du livre, dommage. C'est un huis-clos et j'aurai aimé me sentir enfermée dans cette histoire ça n'a pas été le cas, sauf comme je l'ai écrit tout à la fin ...

lundi 12 juin 2017

C'est lundi, que lisez-vous ?

Le principe de ce rendez-vous hebdomadaire est assez simple. Il suffit de répondre tous les lundis aux trois questions suivantes :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  •  Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • Que vais-je lire ensuite ?
Qu'ai-je lu la semaine passée ? Orages d'Estelle Tharreau, Le jour du chien de Patrick Bauwen

Que suis-je entrain de lire en ce moment ? La délicatesse du homard de Laure Manel

Que vais-je lire ensuite ? Le cri de Nicolas Beuglet

mardi 6 juin 2017

Il était une lettre - Kathryn Hughes


Quatrième de couverture

À plusieurs décennies d’intervalle...
Deux histoires d’amour brisées en plein vol.

Deux destins de femmes au coeur meurtri.

Une simple enveloppe peut-elle contenir la clé du bonheur ?

Et le chagrin d’une femme saurait-il illuminer la vie d’une autre ?



Mon avis


La couverture de ce livre avec ce paquet de lettres a attiré plusieurs fois mon regard et je n'ai pas résisté à la tentation de le lire. Quand j'ai commencé à lire ce livre je ne l'ai plus lâché ... Une belle histoire avec le destin de deux femmes à deux époques différentes, Tina dans les années 1970, c'est elle qui va trouver la lettre destinée à Chrissie qui était toute jeune fille dans les années 1939 ...  Est-ce que l'enveloppe trouvée dans la poche d'un vieux costume pourra faire basculer des destins ? Vous le découvrirez en lisant cette histoire, touchante que j'ai beaucoup aimé, ce livre est pour l'instant dans mon top 5 de cette année ... 

lundi 5 juin 2017

C'est lundi, que lisez-vous ?

Le principe de ce rendez-vous hebdomadaire est assez simple. Il suffit de répondre tous les lundis aux trois questions suivantes :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  •  Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • Que vais-je lire ensuite ?
Qu'ai-je lu la semaine passée ?  Ils étaient cinq de Sandrine Destombes et le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi

Que suis-je entrain de lire en ce moment ? Orages de Estelle Tharreau commencé ce dimanche matin, j'en suis déjà à la moitié du bouquin !

Que vais-je lire ensuite ?   Peut être le jour du chien de Patrick Bauwen

mardi 30 mai 2017

La fille d'avant - JP Delaney


Quatrième de couverture

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu'elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d'oeuvre de l'architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu'Emma, la locataire qui l'a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu'elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s'engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes... et vit dans la même terreur que la fille d'avant.

Mon avis

Le livre est fait de façon à ce que vous lisiez un premier chapitre concernant Emma et le suivant un chapitre concernant Jane ça m'a un peu déstabilisé au début du roman et puis je m'y suis fait. Tout au long du livre on se demande où cela va nous mener, une oeuvre de science fiction où c'est la maison qui sème la terreur de sa propre initiative ? que c'est-il passé dans cette maison ? un livre sur la manipulation et la maison qui s'y mêle car elle semble aussi manipuler ses habitants. J'ai aimé ce thriller à l'ambiance oppressante, passant d'Emma à Jane je n'ai pas vu le temps passer ...



lundi 29 mai 2017

C'est lundi, que lisez vous ?

Le principe de ce rendez-vous hebdomadaire est assez simple. Il suffit de répondre tous les lundis aux trois questions suivantes :
  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  •  Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • Que vais-je lire ensuite ?
Qu'ai-je lu la semaine passée ?  Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure, Mémé de Philippe Torreton, La cave de Natasha Preston, Soie d'Allesandro Barrico,  (et je dis "c'est chouette les vacances, lol) 

Que suis-je entrain de lire en ce moment ?  ils étaient cinq de Sandrine Destombes 

Que vais-je lire ensuite ?   Le vide 1 de Patrick Sénécal

mardi 23 mai 2017

Mon midi, mon minuit - Anna McPartlin


Quatrième de couverture

À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre... 
Comment survivre à la perte et au chagrin ? 
Quel courage l'existence peut-elle parfois exiger de nous ?

Mon avis

Bon, cette fois ci ce roman ne sera pas mon coup de coeur de cette année. On retrouve le style d'écriture d'Anna McPartlin mais j'ai été déçue car je pensais retrouver les mêmes sentiments, les mêmes émotions, le deuil vu sous un angle différent et finalement ça n'a pas été le cas même si j'ai pu être émue de façon inattendue à certains passages. Le début commençait pourtant très bien car après les tous premiers chapitres, les larmes coulaient déjà sur mes joues avec un aperçu des 5 voire 6 étapes (comme le dit Emma : le déni, la colère, la négociation, la dépression, la culpabilité et enfin l'acceptation) du deuil vécu par chacun des personnages du livre et puis j'ai ensuite juste eu l'impression de lire un simple roman d'amour, d'amitié.
Mon avis en fait n'est pas tout blanc ou tout noir, j'ai quand même apprécié ma lecture, ces amitiés, ces histoires mais je m'attendais à recevoir une claque comme le roman précédent et finalement non mais ça reste un roman plaisant tout de même